Les équipements indispensables pour l’élevage de poules.

- Catégories : Elevage avicole

Pour une conduite optimale de votre bâtiment et votre élevage de volailles, vous avez besoin de matériel d'élevage avicole adapté pour vos animaux.

L’équipement du poulailler est un point essentiel pour l’ambiance de l’élevage. En effet, le poulailler est le lieu de nombreuses activités et la conception de celui-ci a un impact sur le temps, l’organisation et l’efficacité du travail ; mais aussi sur le bien-être des animaux, l’hygiène de la production ainsi que sur les performances environnementales, zootechniques et économiques.

Selon les types de production, que ce soit pour la poule pondeuse ou le poulet de chair, le bâtiment et le matériel sont différents ; tous les équipements obligatoires ou en option sont réglementés et listés dans un référentiel.

L’équipement du poulailler pour les volailles de chair

Les productions de volailles de chair sont à la fois multi espèces (poulet, dinde, pintade, canards…) et multi systèmes avec :

    - Une production conventionnelle sur litière et en claustration

    - Une production Sous Indication de la Qualité et de l’Origine élevée sur litière, mais ayant accès à un enclos extérieur ; ce système se décline aussi sur une version de poulaillers mobiles permettant aux éleveurs de s’implanter sur différentes parcelles

    - La production de canards fait exception en la matière puisque celle-ci s’opère sur caillebotis et non sur litière, toutefois la conduite d’élevage reste très similaire.

Les productions bio présentent dans leur cahier des charges quelques prescriptions ayant une incidence sur la structure des bâtiments d’élevage : taille limitée, présence de trappes de sortie et parcours, présence de perchoirs, lumière naturelle…

Après avoir choisi le bâtiment : classique, fixe ou mobile, il est indispensable de choisir les équipements de votre poulailler. Dans un premier temps, un SAS sanitaire est obligatoire afin d’éviter toute propagation de maladies dans l’élevage.

Pour le système d’alimentation, il faut s’équiper de silos, cela peut être des silos fixes ou bien mobiles pour le déplacer avec les bâtiments mobiles. Les chaînes d’alimentation sont à choisir en fonction de la taille du bâtiment et aussi en fonction du nombre d’animaux total. Ce sont souvent des chaînes automatiques avec mangeoires, différentes selon le type de volaille : poulets, dindes, canards et pintades. Les systèmes d’alimentation sont dotés d’un relevage automatique pour faciliter le travail de l’éleveur.

Pour accompagner la nourriture, les poules ont besoin d’eau. Il faut donc des lignes d’abreuvement par pipettes. Le type d’abreuvoir pipette dépend du type de volailles ; le nombre de pipettes varie selon le nombre d’animaux. Pour le traitement de l’eau, il est nécessaire d’installer un tableau d’eau avec une pompe doseuse.

L’isolation, le chauffage et la ventilation garantissent que la circulation d’air, le niveau de poussière, la température, l’humidité relative de l’air et la concentration de gaz au sein du poulailler, restent dans des limites qui ne sont pas nuisibles aux animaux.

Pour la partie ventilation, les bâtiments fixes sont équipés de trappes d’entrées d’air ainsi que de turbines d’extractions ou aussi des turbines de brassage. Des kits pour la brumisation peuvent être installés dans votre poulailler pour le refroidissement, tout comme les cooling.

Pour le chauffage, les poulaillers doivent être équipé de radiants à gaz ou bien de générateurs à air chaud.

Les autres accessoires pour l’équipement sont les tubes d’éclairages LED ou bien des fenêtres pour l’éclairage naturel.

L’équipement du poulailler pour les poules pondeuses

Les poulettes sont considérées poules pondeuses à partir de 120 jours de vie. A ce moment de leur vie, les poules sont transférées vers un bâtiment d’élevage dédié à la ponte et la production d’œufs jusqu’à leur réforme. Les producteurs de poules pondeuse répondent à différents cahiers des charges dressés par les codes œufs. Ces derniers sont :

    - Code 3 : élevage en cage aménagée : les poules vivent dans des hébergements en groupe de 12 à 60, où elles disposent en particulier de perchoirs et de nids, il s’agit du type d’élevage le plus répandue en France.

    - Code 2 : élevage au sol : les poules évoluent librement à l’intérieur d’un poulailler sans parcours extérieur

    - Code 1 : élevage en plein air : les poules ont accès à un parcours extérieur au cours de la journée, elles peuvent sortir du poulailler

    - Code 0 : élevage biologique : les poules sont alimentées avec de la nourriture biologique ; elles ont accès à des parcours extérieurs où elles disposent de végétation, en intérieur, elles disposent de nids, de perchoirs et de l’alimentation dont elles ont besoin.

Pour les élevages de poules en cage, l’équipement principal est une cage. La cage doit respecter une surface de 750 cm² par animal dont 600cm² de surface utilisable.

Ces cages doivent être équipées de :

    - Un nid : la taille n’est pas réglementée, les parois sont de préférence souples pour éviter que la poule se blesse, et les problèmes d’accès et de place. Elles doivent constituer une barrière opaque, efficace contre la lumière

    - Une ligne d'abreuvement par pipette : 2 pipettes par cage sont conseillées

    - Une mangeoire : le plus souvent par chaîne plate, on compte 12 cm de mangeoire par poule

    - Un perchoir : 15 cm par poule

    - Une gaine pour le renouvellement de l’air frais

Pour les élevages de poules « Code 2 », les poules sont élevées dans un bâtiment fermé dans lequel on retrouve :

    - Des lignes de pipettes automatiques

    - Des lignes de mangeoires automatiques

    - Du matériel de chauffage

    - Du matériel pour la ventilation artificielle

    - Des systèmes de refroidissement : brumisation ou cooling

    - Du matériel d’éclairage : tubes LED

Pour les élevages de poules de code 1 système sol, le bâtiment est équipé avec le même matériel que les poulaillers code 2 ; dans lequel on ajoute des perchoirs, des pondoirs et des trappes de sortie pour laisser aux poules l’accès à un parcours. Pour les élevages système volière, la différente est au niveau du logement, les poules doivent avoir des accès libres à des volières.

Pour les élevages de poules pondeuses bio, code 0, un cahier des charges spécifique existe. Le poulailler doit remplir les conditions suivantes :

    - Au moins un tier de la surface doit être en dur (grilles et caillebotis interdits) et être couverte par une litière

    - Être équipés de perchoirs, en nombre suffisant et de dimension adaptée

    - Être munis de trappes de sortie/d’entrée sur la base de 1 mètre de trappes pour 150 poules

    - Surface minimale pour 3 000 poules : 500 m² de bâtiment, jardin d’hiver compris.

    - La présence de jardins d’hiver (ou vérandas) est possible pour le confort de la poule

    - Chaque bâtiment ne compte pas plus de 3 000 poules pondeuses. Il est possible d’avoir plusieurs bandes de poules pondeuses du même âge dans des bâtiments accolés (ou « salles d’élevage »), à condition qu’il y ait une cloison allant du sol au plafond, pleine, étanche en partie basse, ne permettant pas la circulation des animaux d’un lot à l’autre et des parcours herbeux séparés et dédiés à chacune des bandes

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire