Tout savoir sur l’alimentation des porcelets

- Catégories : Elevage porcin

Comment nourrir les porcelets ?

Pour le bon fonctionnement de votre élevage porcin, un point essentiel est l’alimentation des porcelets. Plusieurs questions peuvent se poser : quand nourrir les porcelets ? quels aliments privilégier pour l’alimentation de mes porcs ? Faut-il du matériel d’alimentation diffèrent post sevrage ?

Dans cet article, nous allons répondre à ces questions ainsi apporter des conseils et explications sur la croissance des porcs et leurs besoins en alimentation.

 

Les porcelets de la naissance au sevrage

Dès la naissance du porcelet, son alimentation est primordiale car elle ne pourra pas être rattrapé plus tard. Une alimentation adaptée aux besoins des porcs doit être garantit dès le début de sa vie pour assurer sa croissance.

Lorsqu’un porcelet nait, il va s’alimenter de lait en tétant sa mère. Il va se nourrir en réalité de colostrum, produit par la truie. Les porcelets naissent sans système immunitaire fonctionnel, il est donc important qu’ils obtiennent les premiers anticorps pour leur bon développement.

Pour avoir un démarrage efficace et ainsi éviter une mortalité des porcelets, une stratégie de lactation doit être mise en place auprès des truies avant la naissance des petits. Cela passe par une bonne alimentation des truies avant, pendant et après la lactation.

Le lait maternel est le meilleur aliment pour les porcelets, néanmoins, il se peut que la truie ne produise pas assez de lait pour toute la portée et également, les porcelets les plus légers aient du mal à concurrence les autres pour aller téter la truie. Pour cela, il est envisageable de mettre un substitut de lait à disposition des porcelets et ainsi profiter d’une alimentation complémentaire avec une grande source de protéines.

Ce complément alimentaire peut être mis à disposition aux porcelets dans une augette à côté de la truie, en distribution automatique dans des cups ou bien en distribution liquide automatisée.

A partir du 7ème voir du 10ème jour de vie du porcelet, il est courant d’introduire des aliments solides afin de familiariser le porcelet avec ce type de nourriture et aussi avec l’eau. Malgré que les porcelets ne consomment que très peu d’aliments solides à cet âge, cela fait la différence : leur système digestif est stimulé pour digérer cette nouvelle matière alimentaire.

A trois semaines de vie, les porcelets consomment de plus en plus d’aliments solides et ainsi il est indispensable de faire une transition alimentaire en douceur. Premièrement, les porcelets maintiennent un bon niveau d'ingéré et deuxièmement, le système digestif est capable de digérer plus efficacement les aliments solides.

 

Les porcelets en sevrage

Les porcelets sont sevrés entre le 21ème et le 28ème jour de vie, ils subissent un changement brutal car ils sont séparés de leur mère. Ils sont changés de salle, avec une nouvelle technique d’alimentation et ils se retrouvent avec d’autres porcelets des autres portées. Les porcelets sont donc stressés de l’éloignement mais aussi du sevrage du lait de la truie, du jour au lendemain. Autre élément important, le porc va subir un stress physiologique dû à son appareil digestif qui n’est pas complètement mature, un déséquilibre de la flore intestinal et une immaturité de ses défenses immunitaires. Il est primordial de faire attention à l’alimentation des porcelets afin d’éviter « l’anorexie du sevrage » ainsi que les diarrhées qui pourraient nuire à sa bonne croissance.

Pour que les porcelets soient en bonne santé, quelques règles sont à respecter : température des salles, densité d’animaux, longueur et accès aux auges, ventilation, éclairement et un accès à l’eau avec un débit convenable. L’aliment de sevrage doit être composé de matières premières de qualité, hautement digestibles. Il doit toujours contenir des produits laitiers et être réduit en protéines.

 

Présentation et distribution de l’aliment pour porcs

Lorsque les porcelets sont sevrés, la distribution à sec est le système alimentaire le plus répandu. Les porcelets consomment de petites quantités de nourriture, il est donc important qu’ils aient de la nourriture à volonté grâce à des auges supplémentaires mise à disposition dans la case.

On distingue deux périodes dans la phase de post-sevrage. Dans un premier temps, l’aliment de sevrage, dit 1er âge, il est donné dans une période d’adaptation, la plus courte possible. Par la suite, lorsque les porcelets ont atteint 12 kg, l’aliment change, il s’agit de l’aliment 2ème âge, celui ressemble plus aux aliments d’engraissement.

Ces aliments peuvent être présentés sous forme de granulés ou de farine. Lorsque l’aliment est sous forme de granulés, la distribution se fait grâce à une chaîne ou un câble à pastille : alimentation porcs pastilles.

L’aliment peut aussi être sous forme de farine, distribuer grâce à une spire, vis souple : alimentation porcs spire. Cependant, sous forme de farine, on note une dégradation de l’indice de consommation. De plus, la farine peut rencontrer des difficultés à s’écouler et donc engendre une moindre ingestion et limite la croissance des porcelets.

De plus en plus d’élevages distribuent les aliments sous forme humide (bouillie) ou liquide (soupe). Ce type de distribution peut être fait dès le sevrage ou lorsque les porcelets atteignent 12 kg. La distribution liquide présente un intérêt zootechnique, en effet la prise alimentaire est meilleure sous cette forme pour le porcelet précocement sevré. La distribution liquide en post-sevrage nécessite du matériel adapté : alimentation porcs soupe.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire